meilleur départ - Votre santé avant la grossesse
  <précedente
11/21
 
 
Prévoyez-vous avoir un bébé?
L’alcool
Le tabagisme
Les médicaments en vente libre et sur ordonnance
Manger sainement
L’acide folique
L’activité physique
L’environnement
Le stress
Les finances
La fertilité
L’âge
Pour hommes seulement
VIH et sida
Les maladies transmises sexuellement
Prêts à devenir parents?
Accès aux lieux, aux services et aux personnes
L’allaitement maternel
La perte d’un bébé
Une relation sécurisante
Autres découvertes…
 

LA FERTILITÉ: Examen physique
Avant que vous et votre partenaire songiez à concevoir un bébé, prenez rendez-vous avec votre fournisseur de soins de santé pour procéder à un bilan de santé avant grossesse. Tant les hommes que les femmes ont avantage à subir cet examen médical. Si vous ou votre partenaire n’avez pas eu de infections, comme la varicelle ou la rubéole, vous devrez vous faire vacciner avant la grossesse. Il serait bon également de subir un test de dépistage des infections transmises sexuellement. Si vous avez eu des problèmes lors d’une précédente grossesse ou si vous souffrez d’une pathologie quelconque ou prenez des médicaments, vous pourriez avoir besoin de soins spécialisés avant, pendant et après votre grossesse.

Profitez-en aussi pour consulter votre dentiste. Les infections et les problèmes dentaires peuvent avoir de graves conséquences pour la mère et son bébé pendant la grossesse. Mieux vaut vous assurer de la bonne santé de vos dents avant de concevoir un bébé.

Suis-je prête à concevoir?

Il y a tant à faire lorsqu’on se prépare à avoir un enfant. Vous et votre partenaire devez réfléchir à tellement de choses. Vous recherchez des conseils en matière de planification familiale, vous questionnez vos amis au sujet des bébés. Mais la grossesse devient de plus en plus réelle au fur et à mesure que vous préparez votre corps à cette aventure.

De la pilule à la grossesse

Les méthodes de contraception telles que l’utilisation de condoms, d’un diaphragme et d’éponges empêchent les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule, mais ne font pas obstacle à l’ovulation : un ovule est libéré chaque mois. Lorsque vous aurez bien réfléchi et serez prête à être enceinte, il vous suffira d’arrêter ces formes de planification des naissances.

Très peu de temps après avoir fait retirer votre dispositif intra-utérin, vous devriez être capable de concevoir. Pour le faire retirer, prenez un rendez-vous avec un professionnel de la santé. Il est préférable d’attendre d’avoir un cycle menstruel normal avant d’essayer de tomber enceinte.

Si vous prenez la pilule, utilisez un timbre cutané, un anneau vaginal ou les injections d’hormone,  vous vous posez peut-être ces questions : « Quand devrais-je arrêter d’utiliser ces formes de contraception? Que devrais-je savoir? »

Il existe de nombreux types de contraceptifs hormonaux pour prévenir la grossesse. Certains conviennent mieux que d’autres. L’organisme de chaque femme est différent, et le vôtre aussi. Vous devez donc vous attendre à ce que votre corps réagisse à sa façon lorsque vous cesserez d’utiliser une de ces formes de contraception.

Il est impossible de prédire le temps qu’il vous faudra pour tomber enceinte en vous basant sur le nombre d’années où vous avez pris un contraceptif. Mais vous pouvez vous fier à certaines données qui vous procureront une tranquillité d’esprit tandis que vous vous préparez à devenir mère.

  • Vous n’avez pas à attendre que votre organisme ait éliminé les effets de la pilule, du timbre ou de l’injection avant d’essayer d’être enceinte. On recommande toutefois à la femme d’attendre d’avoir un cycle menstruel normal avant d’essayer de concevoir.
  • Si vous tombez enceinte pendant que vous utilisez une forme de contraception hormonale, cessez tout de suite de l’utiliser. Ne vous inquiétez pas. Il n’existe aucun effet néfaste connu sur le bébé si vous devenez enceinte en prenant la pilule ou en utilisant toute autre méthode de contraception hormonale.
  • Un petit nombre de femmes peuvent trouver qu’il leur faut plus de temps pour devenir enceintes, mais ceci n’est pas associé à la prise d’un contraceptif oral.
  • Si vous avez reçu une injection d’hormones, vous devriez attendre de 6 à 9 mois après la dernière injection avant d’essayer de tomber enceinte.

Bébé mis en attente… moyens de contraception disponibles

Si vous décidez d’arrêter de prendre un moyen de contraception hormonale, mais n’êtes pas prête à avoir un bébé, vous devrez vous informer :

  • Des méthodes qui répondent à vos besoins et à ceux de votre partenaire.
  • De la façon d’utiliser les différents moyens de contraception.
  • Du coût de chacune de ces méthodes de contraception.
  • De l’endroit où vous les procurer.
  • De l’efficacité de chacune de ces méthodes de contraception.

Parlez à votre fournisseur de soins de santé des façons d’assurer la transition entre la pilule et un autre moyen de contraception.

Le moment est venu

Vous sentez-vous prête à tomber enceinte maintenant ou au cours de l’année à venir? Pour bien vous préparer, suivez les quelques consignes suivantes :

  • Je vais établir un échéancier réaliste. Je serai prête si je deviens enceinte rapidement, mais s’il faut de nombreux mois, je serai préparée à prendre le temps qu’il faut.
  • Je vais me renseigner davantage sur ce qui influence ma capacité à être enceinte, ma fertilité.
  • Je vais parler ouvertement à mon partenaire de mes sentiments au sujet de la contraception et de notre façon de la gérer.
  • Je vais…

Le cycle de fertilité

L’organisme de la plupart des femmes est comme une horloge et la plupart des couples qui tentent de concevoir un bébé peuvent se fier à cette horloge pour savoir à quel moment un ovule a le plus de chances de rencontrer un spermatozoïde… et la femme, de devenir enceinte. En établissant un calendrier de fertilité, vous pouvez planifier une grossesse au moment où votre corps, vos relations et votre vie sont à leur mieux.

La « minuterie »

Pour devenir enceinte, vous devrez avoir des relations sexuelles pendant votre période la plus fertile, soit l’ovulation. Mais quand celle-ci a-t-elle lieu? Vous pouvez le prédire : notez sur un calendrier la date de vos règles pendant plus de deux mois. Plus vous noterez de cycles menstruels, plus vous serez à même d’établir votre cycle de fertilité.

  1. Déterminez le nombre de mois pendant lesquels vous souhaitez faire le suivi.
  2. Chaque mois, inscrivez un « R » sur les jours où vous avez vos règles, en commençant par lejour où les saignements ont débuté.
  3. Comptez le nombre de jours de chaque cycle. Comptez à partir du premier jour des règlesjusqu’au premier jour des règles suivantes. Inscrivez ce nombre sous chaque mois de votre calendrier.
  4. Ensuite, revenez 14 jours en arrière de la date du début de chaque cycle menstruel pour chacun des mois du suivi et inscrivez un « X ». Ce « X » indique le jour où l’ovulation est la plus susceptible de s’être produite au cours de ce cycle. Vous pouvez également inscrire un « X » sur les autres jours de fertilité potentielle. Cela peut être deux jours plus tôt ou plus tard. Chacune de nous étant unique, il est souvent difficile de déterminer le jour de fécondité optimale et donc utile d’indiquer ces journées potentiellement fertiles.
  5. Portez attention à vos pertes vaginales. Le mucus fertile est clair, collant et abondant. Le seul moment du mois où vous avez ce type de pertes est pendant l’ovulation.

Ce que tous les couples devraient savoir

  • 95 % des couples en bonne santé et de moins de 35 ans peuvent concevoir un bébé en l’espace d’une année de tentatives.
  • La femme est plus susceptible de tomber enceinte si les rapports sexuels ont lieu autour de la période de libération d’un ovule par l’ovaire.
  • Un ovule vit de 12 à 24 heures après avoir été libéré.
  • Le sperme peut vivre jusqu’à cinq jours dans les organes reproducteurs de la femme.
  • Une femme est plus susceptible de libérer un ovule (d’ovuler) 14 jours avant le début de ses règles.
  • Avoir trop souvent des rapports sexuels peut réduire le nombre de spermatozoïdes. Si vous essayez d’être enceinte, ayez des rapports sexuels tous les deux jours autour de la période d'ovulation.
  • Alimentation saine, sommeil suffisant, activité physique et gestion du stress : voilà ce qui vous aidera à garder vos organes sexuels en bonne santé.

Rendez-vous à l’adresse www.babycenter.com/ovulation-calculator où vous trouverez un outil pour calculer votre cycle d’ovulation (en anglais seulement).

Régulier ou irrégulier?

  • Quelle est la durée de vos cycles (du premierjour de vos règles jusqu’au premier jourde vos règles suivantes)?
    Est-elle la même chaque mois? Si oui, votre cycle est régulier et l’ovulation est facile à prédire puisqu’elle se produit presque au même moment à chaque cycle.
    La durée de vos cycles est-elle très variable? Vos cycles sont alors irréguliers, ce qui rend plus difficile de prédire à quel moment l’ovulation aura lieu.
  • À quel jour de chaque cycle avez-vous ovulé en faisant le calcul à partir du premier jour de vos règles? Votre période la plus fertile commence un jour ou deux avant l’ovulation et se termine un jour ou deux après.
    Ce nombre reste-t-il le même pour chaque cycle? Alors, vous êtes régulière.
    Ce nombre diffère-t-il pour chaque cycle? Il est plus difficile, mais pas impossible, de prédire à quel moment vous ovulerez.

Cycles changeants

Certaines femmes n’ont pas de cycles réguliers.
En voici un exemple : sur une période de trois mois, un cycle est de 28 jours, un autre, de 24 et le troisième, de 36 jours. Pour chaque cycle, soustrayez 14 jours pour savoir à quel moment vous pourriez avoir ovulé.

Cycle de 28 jours – 14 = 14
Dans ce cycle, vous avez sans doute ovulé le 14e jour suivant le début de vos règles.

Cycle de 24 jours – 14 = 10
Dans ce cycle, vous avez sans doute ovulé le 10e jour suivant le début de vos règles.

Cycle de 36 jours – 14 = 22
Dans ce cycle, vous avez sans doute ovulé le 22e jour suivant le début de vos règles.

L’ovule ne vit que 24 heures, mais les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à cinq jours. Ainsi, la journée pendant laquelle vous avez des rapports sexuels ne constitue pas l’unique moment où il peut y avoir une rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule.

Si vos cycles sont irréguliers, il vous sera plus difficile de déterminer vos périodes de fertilité que si vous aviez des cycles réguliers. Peut-être voudrez-vous considérer d’autres moyens de prédire votre période d’ovulation. Parlez à votre professionnel de la santé pour savoir comment prendre votre température ou surveiller les changements dans vos pertes vaginales. Il est judicieux de discuter de votre planification de grossesse avec une personne qui travaille dans ce domaine.

RESSOURCES LOCALES

Professionnel de la santé :

Bureau de santé publique : 1-800-267-8097

Centre de santé communautaire :

Clinique de fertilité :

Bibliothèque municipale :


 

 
  Transférez cahier d'exercice complet - PDF  
Go
  Transférez cette section - PDF  
Go
 
©™2012 meilleurdepart.org tous droits réservés.
accueil | ressources | pour nous joindre | liens