meilleur départ - Votre santé avant la grossesse
  <précedente
4/21
 
 
Prévoyez-vous avoir un bébé?
L’alcool
Le tabagisme
Les médicaments en vente
libre et sur ordonnance
Manger sainement
L’acide folique
L’activité physique
L’environnement
Le stress
Les finances
La fertilité
L’âge
Pour hommes seulement
VIH et sida
Les maladies transmises sexuellement
Prêts à devenir parents?
Accès aux lieux, aux services et aux personnes
L’allaitement maternel
La perte d’un bébé
Une relation sécurisante
Autres découvertes…
 
 

LES MÉDICAMENTS EN VENTE LIBRE ET SUR ORDONNANCE
Un soulagement pour les adultes…un risque pour le fœtus

De nombreuses personnes prennent des médicaments en vente libre (MVL), c’est-à-dire des médicaments que l’on achète sans l’ordonnance d’un fournisseur de soins de santé.

Nous sommes habitués à traiter maux de tête, toux et autres infections au moyen de médicaments
conservés dans notre armoire à pharmacie. Mais lorsqu’un couple planifie une grossesse, il ne
devrait pas ouvrir la porte de cette armoire aussi souvent! Un médicament qui est sûr pour un
adulte peut représenter un danger pour le fœtus.

Un médicament se cache sous bien des noms…
Les médicaments en vente libre comprennent, entre autres, les analgésiques, les somnifères légers et les laxatifs. Mais ne vous méprenez pas : les vitamines, remèdes naturels et produits à base de plantes sont aussi des médicaments. Les MVL sont trompeurs, car on les achète sans ordonnance. De plus, la posologie indiquée peut ne pas convenir à une femme enceinte. Les médicaments sont des drogues, et un fœtus en pleine croissance absorbe la drogue sous toutes ses formes. Certains MVL (analgésiques, vaporisateurs nasaux ou laxatifs) créent une dépendance. Avant de devenir enceinte, parlez à votre fournisseur de soins de santé des médicaments, vitamines, remèdes naturels et produits à base de plantes que vous prenez.

Évaluez vos connaissances en matière de médicaments

Avant de prendre un médicament en vente libre, posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi dois-je prendre ce médicament?
  • De quel type de médicament s’agit-il?
  • Est-il déconseillé à certaines personnes et avec certains autres médicaments?
  • Est-ce que je prends plus que la dose recommandée?
  • Présentera-t-il un risque pour le fœtus si je tombe enceinte?
  • Y a-t-il un moyen plus sûr auquel je pourrais recourir?
  • Est-ce que j’ai parlé à un professionnel de la santé?

Solutions sans médicaments aux problèmes de santé courants

De nombreuses personnes éprouvent les problèmes de santé suivants. Il est possible d’y remédier sans nécessairement avoir recours à des médicaments. Voici quelques suggestions :

INSOMNIE

Faites régulièrement de l’exercice.

Détendez-vous, inspirez profondément.

Couchez-vous toujours à la même heure.

Éliminez la caféine, surtout après 15 h.

Évitez la nicotine et l’alcool.

Buvez du lait chaud avant de vous coucher.

DOULEUR

Prenez un bain ou une douche.

Détendez-vous.

Faites de légers exercices.

Faites-vous donner massages.

Parlez à vos parents et amis.

Pensez à autre chose (p. ex. livre ou film).

RHUME OU GRIPPE

Réduisez vos activités.

Prenez un peu de repos.

Ayez un régime alimentaire équilibré.

Buvez beaucoup de liquide.

Utilisez un humidificateur à vapeur froide.

Gargarisez-vous avec de l’eau salée ou sucez un bonbon.

CONSTIPATION

Ne vous retenez pas : allez aux toilettes.

Ayez une alimentation à teneur élevée en fibres.

Buvez de 8 à 10 verres d’eau par jour.

Faites de l’activité physique chaque jour.

Mangez chaque jour de 7 à 8 portions de fruits ou de légumes.

Mangez des céréales ou du pain de grains entiers.

Si vous prenez des médicaments en vente libre pour un problème chronique ou qui s’est aggravé, vous pourriez avoir besoin d’aide médicale.

Vos premiers pas!
Lorsque je planifierai une grossesse…

  • Je supposerai que tout médicament en vente libre peut nuire à mon bébé.
  • Je parlerai à mon fournisseur de soins de santé ou à mon pharmacien avant de prendre un MVL.
  • Je lirai attentivement les directives sur l’emballage du médicament.
  • Je prendrai note de ce que je prends et en quelle quantité.

Médicaments sur ordonnance

Si vous prenez actuellement des médicaments sur ordonnance, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé. Celui-ci pourrait vous conseiller de :

  • Continuer à prendre le médicament sur ordonnance.
  • Passer à un médicament plus sûr.
  • Réduire la dose du médicament.
  • Cesser de prendre le médicament sur ordonnance.

Drogues dites « récréatives »
Les drogues à usage récréatif, comme la marijuana et la cocaïne, peuvent avoir des répercussions sur la qualité des spermatozoïdes et des ovules. Les dommages qui en résultent ne sont pas nécessairement détectés à la naissance, mais plus tard, sous forme de difficultés d’apprentissage. Il est préférable d’arrêter de consommer ces drogues avant de planifier une grossesse.

Mon journal de consommation de drogues et de médicaments
Actuellement, je prends régulièrement ces médicaments ou drogues :

Changements conseillés en prévision d’une grossesse :

Le saviez-vous?

Les bébés dont la mère consomme des drogues illicites :

  • Risquent d’avoir des lésions cérébrales qui nuiront à leur capacité d’apprendre.
  • Sont plus petits que les autres bébés.
  • Pleurent beaucoup plus et sont plus susceptibles d’être difficiles.
  • Peuvent naître avec un problème de toxicomanie.

RESSOURCES LOCALES

Professionnel de la santé :

Pharmacien :

Motherisk (numéro général) : 416-813-6780 ou www.motherisk.org (en anglais seulement)

Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies : www.ccsa.ca/Pages/Splash.htm ou 613-235-4048

Association canadienne pour la santé mentale : 613-745-7750

 
  Transférez cahier d'exercice complet - PDF  
Go
  Transférez cette section - PDF  
Go
 
©™2012 meilleurdepart.org tous droits réservés.
accueil | ressources | pour nous joindre | liens