Relations saines et sécuritaires

Femme avec la main devant le visage

Relations saines et sécuritaires

À quoi ressemble une relation de couple saine?

Dans une relation de couple saine, l’autre personne :

  • Vous écoute et respecte vos sentiments et vos idées.
  • Vous parle ouvertement et honnêtement de ce qui compte pour elle.
  • Ne menace pas de vous faire mal ou d’avoir recours à la violence ou de se suicider pour faire valoir son point.
  • Ne frappe pas, ne donne pas de coups de poing ou de pied, ne mord pas, ne gifle pas, ne pousse pas et n’attaque pas sur le coup de la colère ou par jalousie.
  • N’essaie pas de contrôler ce que vous faites, où vous allez ou à qui vous parlez.
  • Vous respecte et dit de belles choses à votre sujet, à vous personnellement ou à d’autres personnes.
  • Aime passer du temps en votre compagnie et vous le montre, que vous soyez seuls ou en groupe.
  • A confiance en vous et gagne votre confiance en gardant pour elle les confidences que vous lui faites.
  • Vous permet de consacrer du temps aux activités et aux gens que vous aimez.
  • Accepte toujours vos limites en matière de relations sexuelles.

Si vous avez des problèmes avec votre partenaire, réglez-les avant de concevoir un bébé. Il important de n’avoir aucun doute au sujet de votre relation de couple. Avoir un bébé n’améliore pas une mauvaise relation de couple.

Il existe de nombreuses formes de violence dans une relation intime.

La violence peut être physique, verbale, psychologique, financière ou sexuelle. En voici quelques exemples :

  • Frapper ou donner un coup de pied.
  • Faire des menaces.
  • Insulter ou ridiculiser l’autre.
  • Contrôler l’autre financièrement.
  • Forcer l’autre à avoir des relations sexuelles contre sa volonté.

Dans une relation abusive, les deux partenaires ne sont pas égaux. L’un domine l’autre. Il arrive souvent que la personne violentée ait peur et ressente le besoin de faire très attention à ce qu’elle dit ou fait. La violence ne se produit peut-être pas tous les jours.

La violence conjugale commence souvent ou s’aggrave pendant la grossesse.

N’importe qui peut être victime de violence. Les actes violents commencent souvent pendant la grossesse et continuent généralement après la naissance du bébé. La violence a tendance à s’aggraver avec le temps. Elle peut se poursuivre après la séparation d’un couple. La violence n’est jamais acceptable.

Demandez de l’aide si vous êtes victime de violence.

  • Parlez à votre prestataire de soins de santé ou à une personne de confiance si vous avez besoin d’aide.
  • Il existe des services offerts aux femmes victimes de violence. Cette aide est confidentielle. Ces services vous aideront à prendre des décisions au sujet de votre avenir.
  • Vous pourriez avoir besoin d’aide juridique ou d’informations pour savoir comment et où trouver un refuge pour vous et votre bébé ou vos enfants. Votre Société d’aide à l’enfance locale peut vous aider à assurer la sécurité et le bien-être de votre bébé ou de vos enfants.

Pour en savoir plus :