meilleur départ - Votre santé avant la grossesse
  <précedente
3/21
 
 
Prévoyez-vous avoir un bébé?
L’alcool
Le tabagisme
Les médicaments en vente libre et sur ordonnance
Manger sainement
L’acide folique
L’activité physique
L’environnement
Le stress
Les finances
La fertilité
L’âge
Pour hommes seulement
VIH et sida
Les maladies transmises sexuellement
Prêts à devenir parents?
Accès aux lieux, aux services et aux personnes
L’allaitement maternel
La perte d’un bébé
Une relation sécurisante
Autres découvertes…
 

 

LE TABAGISME: Un bébé en santé… un petit pas à la fois

Avez-vous déjà parlé de cesser de fumer? Cela peut s’avérer une démarche difficile. La cigarette crée une habitude et une dépendance. On fume pour toutes sortes de raisons. Mais, aujourd’hui, vous avez une bonne raison de cesser de fumer. Un bébé pourrait bientôt entrer dans votre vie. À la simple idée d’arrêter de fumer, vous aurez fait le premier pas.

La fumée peut avoir des répercussions sur la grossesse, avant même de tomber enceinte. En fait, elle peut nuire à la conception. La cigarette réduit la fertilité tant chez l’homme que chez la femme. Et se trouver dans une pièce enfumée peut avoir le même effet.

Vous avez peut-être entendu dire que la cigarette peut entraîner une naissance prématurée ou un poids insuffisant du bébé à la naissance. L’accouchement ne sera pas forcément plus facile si le bébé est plus petit. Et, après la naissance, il peut être plus difficile de s’occuper d’un bébé de parents fumeurs, car celui-ci risque de pleurer plus souvent et d’avoir plus de rhumes, d’otites et de problèmes respiratoires. Cesser de fumer n’occasionnera pas de stress pour votre bébé, comme on vous l’a peut-être fait croire. Si vous arrêtez de fumer ou diminuez votre consommation de cigarettes avant ou pendant votre grossesse, vous mettez les chances du côté de votre bébé. Ce n’est pas facile, mais en décidant dès maintenant d’un moyen d’arrêter de fumer, vous vous dirigez vers un avenir plus sain. Vous avez fait le premier pas en lisant ceci! Si vous vous êtes promis d’arrêter, renseignez-vous sur l’effet du tabagisme sur la santé de votre bébé et de votre partenaire.

LES MYTHES

  • Nous pouvons attendre que je sois enceinte, puis cesser de fumer.
  • Mon amie fumait lorsqu’elle était enceinte, et son bébé se porte bien.
  • Si je fume, je prendrai moins de poids pendant ma grossesse.
  • Si je fume des cigarettes « légères », c’est moins dangereux.

LES FAITS

  • Briser une habitude peut prendre du temps. C’est pourquoi il est préférable de commencer maintenant, avant d’être enceinte.
  • Le tabac fait son ravage en douce la plupart du temps. Ses effets ne sont pas nécessairement visibles à la naissance, mais peuvent apparaître plus tard dans la vie.
  • Une femme enceinte doit bien s’alimenter. Prendre du poids fait partie intégrante du processus de développement d’un bébé en santé. Vous perdrez tout naturellement ce poids après la naissance en vous alimentant bien, en faisant de l’activité physique et en allaitant votre bébé. Pour en savoir plus sur le gain de poids pendant la grossesse, consultez la page Web de Santé Canada à l’adresse www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/prenatal/qa-gest-gros-qr-fra.php.
  • Les cigarettes « légères » contiennent autant de goudron et de nicotine que les cigarettes ordinaires.

Votre santé et celle de votre bébé

Le tabagisme ou l’exposition à la fumée secondaire pendant la grossesse peuvent causer :

  • Un risque plus élevé de fausse couche.
  • Un accouchement prématuré ou le risque d’avoir un bébé de faible poids.
  • Des complications lors du travail et de l’accouchement.

 

Lorsque vous fumez, votre bébé fume aussi!

  • Les substances chimiques présentes dans la fumée de cigarette pénètrent dans le sang du bébé et y réduisent l’oxygène de 25 %, ce qui nuit à la croissance et à la santé du bébé en général.
  • Un jeune enfant tenu dans les bras d’un parent fumeur absorbe plus d’éléments chimiques cancérigènes par kilogramme de poids corporel que le parent.
  • Un bébé exposé à la fumée secondaire risque davantage de développer des rhumes, de la toux, des otites, des problèmes respiratoires incluant l’asthme et des infections, telles que la pneumonie.
  • Le bébé d’un parent fumeur risque davantage de devoir être hospitalisé au cours de sa première année de vie.
  • Un bébé exposé à la fumée secondaire est deux fois plus à risque de développer le syndrome de mort subite du nourrisson.
  • Les résidus toxiques laissés par la fumée tertiaire sur les surfaces peuvent être présents très longtemps. Une exposition à ces résidus peut nuire au développement des poumons du bébé.

Vivez d’air pur, vous y êtes presque!

Les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette nuisent aux fumeurs et aux personnes exposées à la fumée secondaire. Le tabagisme est l’une des principales causes d’impuissance et de diminution du nombre de spermatozoïdes chez l’homme. Chez la femme, la cigarette peut aussi causer des problèmes de fécondité. Voilà pourquoi purifier l’air est une affaire de famille, et pas uniquement une promesse de l’un ou l’autre des parents. En connaissant les dangers auxquels la cigarette vous expose, vous et votre famille, vous aurez fait la moitié du chemin. Vous avez peut-être déjà essayé d’arrêter de fumer et vous pensez ne pas pouvoir y arriver. Courage! Les études démontrent que plus vous faites de tentatives, plus vous avez de chances de réussir une fois pour toutes.

Stratégies à mettre en place dès maintenant

  • Faites de votre maison et de votre voiture des « lieux sans fumée »; ne fumez qu’à l’extérieur.
  • Décidez d’arrêter de fumer et fixez une date. Vous vous joindrez aux millions de personnes qui y sont parvenues, parfois même après avoir fumé pendant des dizaines d’années.
  • Arrêter se fait en plusieurs étapes. Y penser est la première. Maintenant, continuez!
  • Identifiez vos meilleures sources de soutien. Gardez contact avec ces personnes et demandez-leur de l’aide pour rester sur la bonne voie.
  • Ne perdez pas espoir si vous retouchez à la cigarette. N’abandonnez jamais et encouragez votre partenaire qui cherche peut-être à cesser de fumer aussi.

Le saviez-vous?

Selon la Loi favorisant un Ontario sans fumée, il est interdit de fumer dans les véhicules automobiles dans lesquels se trouvent des enfants de moins de 16 ans.

La Loi vise à protéger les enfants contre la fumée secondaire parce qu’ils sont particulièrement vulnérables aux produits toxiques. La concentration de la fumée secondaire dans les véhicules est plus dense, jusqu’à 27 fois plus que dans la maison d’une personne qui fume.

RESSOURCES LOCALES

Professionnel de la santé :

Bureau de santé publique : 1-800-267-8097

Téléassistance pour fumeurs : 1-877-513-5333 ou www.iwillsucceed.ca (en anglais seulement)

Programme ou groupe de lutte contre le tabagisme : www.pregnets.org (en anglais seulement)

Ligne d’information de l’Association pulmonaire : 1-888-344-LUNG (5864) (en anglais seulement) ou, www.poumon.ca/home-accueil_f.php ou www.smokefreeride.ca (en anglais seulement)

 
  Transférez cahier d'exercice complet - PDF  
Go
  Transférez cette section - PDF  
Go
 
©™2012 meilleurdepart.org tous droits réservés.
accueil | ressources | pour nous joindre | liens